fbpx
BIEN-ETRE

POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE RESPIRER PAR LE NEZ ?

Pour rester en forme et en bonne santé nous parlons souvent d’alimentation et d’exercice physique mais il manque un élément capital, le souffle. Le souffle est le grand pilier manquant de notre équilibre. A chaque inspiration que vous inhalez par le nez cela contribue à construire vos os, vos tissus musculaires, votre sang, votre cerveau et tous vos organes.

Respirer par le nez est un art oublié, les techniques de respirations sont connues depuis de nombreuses années et on retrouver des écrits dans toutes les civilisations.

Penser a respirer par le nez pour une meilleure santé

LES BIENFAITS DE LA RESPIRATION

Penser à respirer par le nez et non par la bouche. Il est ainsi intéressant de constater les bienfaits d’une respiration naturelle et par le nez.

les bienfaits de la respiration par le nez !
Les bienfaits de la respiration

CONSTAT SUR LA RESPIRATION DE NOS JOURS

Le constat n’est pas bien brillant et cette mauvaise respiration a un impact non négligeable sur la santé. Il en résulte que :

  • 40 % de la population actuelle souffre d’obstruction nasale chronique
  • la moitié d’entre nous respirons régulièrement par la bouche

Les causes sont multiples :

  • sécheresse de l’air
  • le stress
  • l’inflammation
  • la pollution
  • les allergies
  • les traitements médicaux etc…

Mais cette mauvaise respiration est le résultat de l’évolution de l’homme, de ses habitudes alimentaires et ses habitudes de vie. A l’époque du chasseur cueilleur l’homme mastiquait longuement ses aliments car ils étaient durs. Aujourd’hui notre alimentation est beaucoup plus molle du fait des produits que nous proposent l’industrie agroalimentaire qui sont consommés par grand nombre d’entre nous de façon régulière.

Ces changements alimentaires ont conduit en conséquence à réduire de façon constante l’espace à l’avant du crâne humain. Quand la bouche ne croit pas suffisamment en largeur, la voûte du palais tend à s’élever au milieu. Ce palais étroit empêche le développement de la cavité nasale, perturbant l’architecture subtil de notre nez. Qui dit moins d’espace nasal dit obstruction et limitation de la circulation d’air.

CONSIDERER LE NEZ COMME UN ORGANE ESSENTIEL POUR NOTRE SANTE

Le nez est un organe essentiel parce qu’il filtre l’air, le réchauffe et l’humidifie pour faciliter son absorption. La plupart des personnes le savent. Mais ce qu’ils ignorent c’est ce rôle inattendu de nez dans les problèmes tels que les troubles de l’érection. En réalité lorsque vous inspirez par le nez cela peut déclencher un afflux d’hormones qui abaisse la tension artérielle, facilite la digestion. Il est capable de réguler notre fréquence cardiaque, de dilater les vaisseaux des orteils, d’engranger des souvenirs. De plus la densité des poils du nez aide à déterminer si la personne est suceptible d’avoir de l’asthme ou pas ! Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nez

Il faut savoir que les narines pulsent à leur propre rythme. Elles s’ouvrent et se ferment comme des fleurs tout au long de la journée et de la nuit. C’est ce que l’on appelle le cycle nasal.

Savez-vous qu’à l’intérieur du nez est tapissé du tissus érectile. Le même tissu similaire à la chair qui constitue le pénis, le clitoris ou les tétons. Et oui nous pouvons avoir des érections nasales ! En quelques secondes le nez peut s’engorger de sang, grossir et se raidir.

En réalité le nez est l’organe le plus intimement connecté aux parties génitales. Le tissu érectile de notre nez reflète certains état de santé. Il s’enflamme en cas de maladie ou de désequilibre. Quand le nez est infecté, le cycle nasal est plus prononcé et l’alternance, plus rapide.

Ensemble, la narine droite et la narine gauche fonctionnent comme un climatiseur réversible. Le nez va contrôler la températeure et la pression artérielle, et qui fournit au cerveau des substances affectant notre humeur, nos émotions et nos états de sommeil.

CHAQUE NARINE A SON RÔLE

La narine droite est la pédate d’accélération car en inhalant de ce côté, le côte droit du nez uniquement, vous activez le système nerveux sympathique, soit le mécanisme « fuir ou combattre ». Cela place le corps dans un état de vigilance exacerbée. En effet la circulation sanguine s’accélère, votre corps monte en température, votre taux de cortisol, votre tension, votre fréquence cardiaque augmentent. Respirer par le côté droit du nez provoque un afflux de sang dans l’hémisphère opposé du cerveau, en particulier dans le cortex préfrontal. Ce cortex est associé à la prise de décision logique, au langage et au traitement de l’information.

Inhaler par la narine gauche apporte un effet inverse. Cela va plutôt calmer, relaxer le corps, c’est le système para-sympathique qui est activé, la partie « relaxation et digestion » de notre système nerveux autonome. La tension artérielle diminue, l’anxiété diminue, le corps se rafraîchit. Respirer par la narine gauche envoie le sang vers le côté opposé du cortex préfrontal, dans ce « cerveau droit » qui influence la pensée créative et joue un rôle dans la formation d’abstractions mentales ainsi que la production d’émotions négatives.

Pour fonctionner de façon optimale notre corps doit se trouver dans un état d’équilibre, entre action et relaxation. Entre rêverie et pensée rationnelle. Il semblerait que cet équilibre soit influencé, voire directement contrôler par le cycle nasal. L’avantage c’est qu’une fois que l’on a compris l’importance de respirer par le nez il est plus façile de prêter attention à notre respiration. Il est plus façile de noter si notre respiration se fait par le nez ou par la bouche. Pour augmenter notre bien-être et positionner dans une démarche de prévention santé il ne tient qu’à nous de pratiquer.

Le nez organe essentielle pour une bonne respiration et pour une bonne santé
Delphine BASSET LASSERRE

Author Delphine BASSET LASSERRE

More posts by Delphine BASSET LASSERRE

Leave a Reply