fbpx

Introduction

On estime qu’environ 15 % des adultesau sein de la populationgénérale se plaignent desymptômes évoquant une colopathiefonctionnelle (ou colite spasmodique),mais que le Syndrôme de l’Intestin Irritable (SII), commedéfini par les critèresofficiels, touche seulement 5 % de la population française.

Le Syndrôme du Côlon Irritableest une affection gastro-intestinale chronique (en cours). Le SCI n’estpas la même chose que la maladie inflammatoire del’intestin (MICI) , qui désigne principalement deux affections graves à longterme, la  maladiede Crohn  et  lamaladie ulcéreuse .

. Les symptômescomprennent des épisodes d’inconfort et de douleurs abdominales (ventre), desballonnements et des habitudes intestinales changeantes, allant de la diarrhée(suintement du cacao) à la constipation.

Le SCI affecte 1 personne sur 7 et est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes et chez les moins de 50 ans.

DIFFERENCE ENTRE INTESTIN ET COLON ?

I – UN PEU D’ANATOMIE

Tractus intestinal

A – COMMENT EST FAIT NOTRE INTESTIN ?

Il secompose de 3 parties :

  • 1- le duodémum
  • 2- l’instestin grêle
  • 3- le côlon
  1. – I LE DUODENUM EST :
  • un segment de l’intestin très court (30 cm) maisessentiel,

 il se trouve après l’estomac au niveau du pylore et reçoit

tous les sucs digestifs provenantdu foie et de la vésicule

(la bile), et du pancréas(enzymes pancréatiques

indispensables à la digestion).Il est impliqué dans les difficultés

ou les troubles de la digestion, mais aucunement dans la colopathie.         T

Cependant, une anomalie digestiveconcernant la vésiculeou le pancréas aura desrépercussions sur la qualitédes selles.

  1. II – L’INTESTIN GRELE :

Onle divise anatomiquement en 2 parties :

- lejéjunum, qui représente ¾ de l’intestin grêle ;

- l’iléon, qui correspond au dernier quart.

Le grêle est :

  •  la partie la plus longue du tube digestif.
  • le siège principal de la digestion et de l’absorption desnutriments.
  • La quantité d’aliments et de liquide absorbé dansl’intestin grêle est de 9 l par jour !
  1. III- LE GROS INTESTIN, OU COLON :
Le Côlon

Il mesure environ1 à 1,5 m, on le divise en plusieurs parties :

  • le cæcum,qui est le début de ce gros tuyau. Il est situé dans la fosse iliaque droite. C’est là où abouche la fin de l’iléon. La jonction entre les2 parties se fait au niveaud’une particularité anatomique, la valvule iléo-cæcale ou valvule de Bauhin. C’estun endroit de fragilité. D’autantplus que le cæcumest aussi une sorte de cul-de-sac, puisqueles selles ne peuvent aller quedans un sens. De ce fait, ce lieu où peuvent stagner des selles estdéfendu par une structure particulière que vous connaissezbien : l’appendice, qui est surtout un zone riche en globules blancs, un peucomme un ganglion, afin d’éviter la prolifération anarchique de

bactéries auniveau de ce cul-de-sac. C’estune zone de douleursfréquente en cas de colopathie.

- le côlon droit ou ascendant, qui parcourt tout le flanc droit ;

- l’angle droit ducôlon situé derrière le foie dans l’hypocondre droit. Comme tous les «angles»du côlon, c’est une zone de fragilité qui peut être le siège de douleurschroniques;

le côlontransverse, qui traverse tout l’abdomen en dessous de l’estomac;

l’angle gauche ducôlon dans l’hypocondre,

le côlon gauche ou descendant, qui se situe sur le flanc gauche;

– le sigmoïde, qui est la fin du côlon gauche.Cette zone anatomique est particulière,car elle fait un coude, uneforme de « S », très propice aux douleurs spastiques ;

- le rectum, qui termine le côlon. C’est là où s’accumulentprogressivement les selles avant d’être expulsées. On parle aussi d’« ampoulerectale » à cause de son aspect anatomique dilaté comme une ampoule,

- le canal anal etl’anus, où passent les selles et où se situent les sphincters anaux quipermettent la continence des selles et la défécation.

On divise aussi le côlon en 2 moitiés :

- côlon proximal : côlon droit + ½ du transverse. C’est un lieud’absorption. En fait, le côlon va surtout réabsorber de l’eau et des minéraux.La majorité des nutriments ont été absorbés dans le grêle ;

- côlon distal : moitié gauche du transverse + côlongauche : c’est un lieu de stockage et d’évacuation.

Delphine BASSET LASSERRE

Author Delphine BASSET LASSERRE

More posts by Delphine BASSET LASSERRE

Leave a Reply