fbpx
SYNDROME DE L'INTESTIN IRRITABLE

COMMENT SAVOIR SI VOUS ETES ATTEINT DU SYNDROME DU COLON IRRITABLE ?

By 12 novembre 2019 juillet 24th, 2020 No Comments

Introduction

Vous pouvez être atteint de SII si vous présentez une douleur abdominale récurrente au moins une fois par semaine en moyenne depuis les 3 derniers mois et que cette douleur est associée à au moins 2 des critères suivants :

  • Les douleurs sont en lien avec la défécation ;
  • Il y a un changement dans la fréquence des selles ;
  • Et /ou un changement dans la forme des selles.

I – LES SYMPTOMES

Ils sont variables en fonction de la personne et de l’importance de l’affection. Ce que l’on peut observer chez les personnes atteintes de SII :

- des douleurs abdominales de type « spasmes » ou crampes, qui sont signalées dans 90 % des cas. En général elles seront aggravées en période de surmenage ou de stress, à cause du lien étroit entre l’intestin et le système nerveux;

- des troubles du transit très variables avec de la diarrhée ou de la constipation, ou même l’alternance des deux;

- Egalement très fréquent des ballonnements, des gaz et même des éructations. Quand les gaz sont incarcérés, ils sont source de douleurs parfois importantes. Inversement, les gaz expulsés soulagent, mais sont une plainte fréquente;

- des troubles de la digestion sont parfois observés : nausées, lourdeurs, céphalée postprandiales…

- une satiété précoce peut être constatée, voire un dégoût des aliments ou parfois d’un manque d’envie de manger par peur des aggravations ;

- la colopathie peut s’accompagner d’une asthénie (grande fatigue) physique et intellectuelle ;

- d’autres troubles en lien avec le système nerveux neurovégétatif peuvent être présents : troubles vasomoteurs, palpitations ou autres spasmes « nerveux ».

À partir de l’ensemble de ces symptômes, on peut diviser les colopathies fonctionnelles en 3 grands groupes.

  • Si vous êtes constipé mais vous ne ressentez pas le besoin d’aller à la selle, une constipation atonique, vous pouvez souffrir de colopathie fonctionnelle avec constipation.
     
  • Si vous allez à la selle une ou plusieurs fois par jour avec des selles molles ou liquides, vous souffrez sans doute de colopathie fonctionnelle avec fausse diarrhée.
     
  • Si vous devez aller à la selle plusieurs fois par jour sans pouvoir vous retenir, vous risquez de souffrir de colopathie fonctionnelle avec diarrhée.
Delphine BASSET LASSERRE

Author Delphine BASSET LASSERRE

More posts by Delphine BASSET LASSERRE

Leave a Reply