fbpx
BIEN-ETRE

3 TECHNIQUES POUR BIEN RESPIRER

By 31 août 2020 septembre 19th, 2020 No Comments

Une majorité de personnes n’inspirent pas avec le diaphragme, mais depuis le thorax de manière courte et irrégulière.

Le problème, c’est que lorsque nous sommes stressés ou angoissés, nous n’insufflons pas suffisamment d’oxygène dans nos poumons ce qui nous stresse davantage et nous rend à bout de souffle.

Bien respirer permet de gérer le stress, d’oxygéner le cerveau et donc de mieux se concentrer mais aussi de bien digérer et bien dormir. Elle permet aussi d’évacuer l’acidité de notre corps.

C’est un art qui est abordable par tout le monde et dont les effets se font sentir rapidement.

Les bienfaits de la respiration profonde et abdominale

1/ PRENDRE CONSCIENCE DE SA RESPIRATION ET LA SUIVRE

SE RECENTRER SUR SOI – CHASSEZ LE STRESS ET L’ACIDITE DE L’ORGANISME

La première étape consiste à prendre conscience de sa respiration et à suivre la longueur de sa respiration. Une technique de respiration simple et efficace.

Allongez-vous sur le dos, sans coussin et visualiser votre corps en partant de la tête  dérouler mentalement toutes les parties de votre corps et sentez la détente s’installer au fur et à mesure. Détendez lâchez prise et gardez toujours votre attention centrée sur votre respiration.

Mesurez votre inspiration et votre expiration en comptant mentalement.

Essayez maintenant d’allonger votre expiration. Si par exemple, elle était de 4 (1, 2, 3, 4 jusqu’au bout de l’expiration), essayez de l’allonger jusqu’à 5 ou 6, puis faites une petite pause avant de reprendre votre respiration.

Continuez à compter mentalement la durée de votre expiration, mais aussi de votre inspiration.

10 à 20 respirations sont suffisantes pour se relaxer, mais surtout, pour se recentrer, être plus présent à soi-même.

2/LA RESPIRATION ABDOMINALE

En pratiquant la respiration abdominale, nous insufflons une plus grande quantité d’oxygène dans nos poumons. Les respirations profondes amènent calme, détente et concentration. Elles permettent également d’éliminer une partie de l’acidité que nous avons dans notre corps.

Il est important de prendre conscience de sa respiration et de pratiquer la respiration abdominale 3 à 4 fois par jour. Vous pouvez procéder de la manière suivante :

  • Asseyez-vous, le dos bien droit et posez une main sur votre poitrine et l’autre sur votre estomac.
  • Inspirez par le nez. La main sur votre estomac va monter et celle qui est sur votre poitrine ne va presque pas bouger. Sentez l’air qui entre dans vos narines en partant de votre coccyx pour remonter le long de votre colonne vertébrale.
  • Bloquer quelques instants poumons pleins
  • Expirez maintenant par la bouche tout doucement, en faisant sortir le maximum d’air tout en contractant vos abdominaux. La main posée sur votre estomac va bouger alors que vous expirez alors que l’autre va rester presque immobile. Lors de l’expiration visualiser toutes les toxines, le stress qui sort de votre organisme, ressentez la détente s’installer.
  • Veiller à ce qu’il n’y ait pas de tensions au niveau de la nuque et des épaules, qu’elles restent décontractées

Continuez de cette manière environ 10 respirations, toujours en inspirant par le nez et en expirant par la bouche.

3/ LA MARCHE AFGANE

Les peuples nomades du monde entier ont depuis toujours développé des méthodes pour parcourir de très longues distances, dans des conditions extrêmes. Parmi eux, les caravaniers afghans dont l’endurance était un mystère jusqu’à ce que l’on identifie leur façon de respirer. la marche afghane met l’accent sur la synchronisation de la respiration avec le rythme des pas et une allure de marche plus rapide.

A Le principe

L’enchaînement de base – celui qui respecte le plus la respiration naturelle – se décline sur huit temps :

  •  l’inspiration se fait par le nez sur les trois premiers pas,
  • puis on suspend la respiration poumons pleins sur le quatrième,
  • puis on expire par la bouche sur les trois pas suivants avant de suspendre son souffle poumons vides sur le huitième et dernier temps.

L’exercice se répète en nécessitant à chaque instant toute notre concentration pour compter sans cesse les pas ou, pour ceux qui le souhaitent, se répéter des pensées positives à chaque foulée. « La marche afghane nous plonge dans un état de conscience modifiée, idéal inclure des pensées positives, cette marche nous permet de marcher en pleine conscience et sans fatigue.

« Marcher, c’est se reconnecter à des valeurs essentielles, à la nature, à cet esprit nomade qui anime l’être humain depuis la nuit des temps ».

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marche_afghane

La marche Afghane et ses bienfaits sur la santé
Delphine BASSET LASSERRE

Author Delphine BASSET LASSERRE

More posts by Delphine BASSET LASSERRE

Leave a Reply

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib